Les autistes parmi les autres

Si vous avez manqué la diffusion du 31 mars 2015 sur Arte

Voici un documentaire fort instructif sur les façons différentes de répondre au besoin des familles avec un enfant autiste.

De larges vues de Josef Schovanec, du Dr Ameisen du Comité national d'éthique, de psychiatres, de soignants ou accompagnants, de spécialistes de la méthode ABA, d'auxilaires à la vie scolaire,...etc... Avec un regard ouvert sur ce qui se fait ailleurs dans d'autres pays européens. A ne pas manquer pour la journée du 2 avril choisie pour éclairer de bleu la journée de l'autisme.

Vous pouvez retrouver sur you tube ce documentaire riche

Autistes: une place parmi les autres

Il fait bien part de l'évolution de la vision de l'autisme qui a été grande surtout en France.

Il donne bien la parole à beaucoup d'interlocuteurs pour les enfants autistes.

Il souligne la multiplicité des approches pour progresser dans l'autisme.

Il souligne les limites de l'ABA, méthode miracle puisqu'elle obtient des résultats et c'est prouvé scientifiquement!

Mais si l'on regarde son origine comme son but, il me semble philosophiquement comme éthiquement contestable. Le bonbon ou le chocolat donné en rétribution d'une action bien accomplie me mets très mal à l'aise. L'interaction, la qualité de la relation avec l'interlocuteur, n'est pas au centre du processus d'apprentissage alors qu'il est la porte d'entrée à tous les progrès.

Le programme Son Rise permet de ne pas se disperser dans tous les sens à la recherche d'une méthode miracle. Il s'attache à particulièrement travailler le lien social. Et la qualité de ce que je vis avec toi,voilà ce qui va me donner envie d'apprendre de toi.

La motivation est au coeur de la qualité éducative, le programme Son Rise ne tire pas artificiellement la motivation par la promesse d'un bonbon ou d'une image. Mais il réveille ta motivation parce que tu as compris que je suis bien avec toi et j'ai envie de te conaître, de marcher avec toi. Je viens à toi avec le meilleur de moi-même. Tout l'enthousiasme, toute l'énergie et toute la passion dont je suis capable. Je cherche ton regard et je le célèbre quand il croise le mien.

"Youpee génial tu m'as regardé! J'aime tellement lorsque tu me regardes". C'est le B A Ba dans la construction de la relation. C'est elle qui sera capable de tirer mon enfant de son isolement mais pas articiciellement, c'est à dire de son plein gré et parce qu'il a saisi que l'unique but recherché, c'est son épanouissement. Pas un conformisme, pas entrer dans un moule défini comme référent.

Cela commence toujours par faire naître de l'intérêt. Je vais comprendre que tu t' intéresses à moi parce que, lorsque je tourne dans mon attitude favorite, tu le reproduis avec moi. On dirait que tu te demandes ce qui me motives ? Dans cette attitude alors oui, je sais que tu t'intéresses à mon monde pas seulement à étendre le tien.

Je tourne le papier dans ma main comme tu le fais pour t'isoler et je cherche en reproduisant cette attitude ce qui te fait du bien à travers ce geste où tu recherches un peu de calme dans le chaos de notre monde (par les troubles sensoriels ce n'est pas une image exagérée).

J'exige de toi toujours beaucoup de choses. J'exige et je rame car il semble que tu résistes à tout ce que je veux. J'ai le désir de contrôler tout ce que tu fais. Maintenant quel contrôle je te donne devant des choix ou des activités dans ta journée. Tu n' as pas envie de sortir ? Mais es-ce un choix que je te laisse ou bien je choisis pour toi?

Dans Autistic LOGISTICS, Kate affirme la nécessité de transferer une part de ce contrôle sur les choix de sa journée vers le jeune autiste.

N'est-ce pas une clé dans l'inversion de sa motivation, qu'il comprenne qu'il a en main certains manettes!

Vous avez des questions, des suggestions n'hésitez pas à me les partager

xoff7@hotmail.com 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau