Le phare aux orques

Le phare aux orques, quel enseignement pour l'accompagnement ?

Avant de voir le film

Un film magnifique a été réalisé en 2016 par Gerardo Olivares, inspiré de la rencontre de Roberto Bubas avec un enfant autiste et sa mère près d'un phare dont il avait la garde sur la côte de la Patagonie en Argentine.

Comment voir ce film ?

La suggestion c'est que vous trouviez dans votre entourage une personne abonné à Netflix, et de l'inviter à regarder avec vous ce très beau film. Ce gentil voisin pourrait de trouver dans le film l'éveil à une vocation: essayer à son tour de tisser une relation avec votre enfant !

Après avoir vu ce film

Ceci afin de ne pas révéler trop du contenu de cette magnifique rencontre.

Les images sont magnifiques car le cadre est exceptionnel.

Ce qui est remarquable aussi c'est le type de la relation de Roberto Bubas avec ces orques qui naviguent aux abords du phare. Il semble si le film reprend les évènements tels qu'ils se sont passés, que Roberto Bubas avant cette rencontre a établi lui-même une relation exceptionnelle de confiance réciproque avec un orque.  La légende locale dit que cet orque l'aurait même rapporté à terre lors de l'accident du petit avion qui a causé la mort de sa femme et de son enfant dont il a été le seul rescapé, c'était des années au paravant.

Le phare aux orques 129573 250 400

Une maman avec un sens aigu de l'enquêteur bienveillant.

 Les lecteurs de ce blog savent bien à quel point j'insiste dans l'accompagnement sur cette attitude positive d'enquête de l'enfant, de l'observation fine de ses mouvements de ses expressions de gêne, de souffrance ou de ses joies. C'est un point clé de  l'accompagnement façon Son Rise Program aussi.

Ici,  la maman, peinée de voir son enfant se désintéresser de tout, a remarqué sa réaction dynamique à une vidéo présentant le lien de Roberto Bubas avec un orque. Elle se dit "je dois aller avec mon enfant à la rencontre de cet homme, il détient peut être une clé pour l'épanouissement de mon enfant". Elle parcourt des milliers de kilomètres de l'Espagne à la Patagonie pour permettre cette rencontre. C'est cette rencontre que décrit le film.

Des intuitions libératoires chez Roberto BUBAS

L'observation de l'enfant, de ses rites, de ses attitudes amène Roberto Bubas a essayé d'établir un dialogue avec l'enfant, a essayé de rentrer dans la compréhension de son monde comme il l'a experimenté dans le monde des orques.Quelque scènes font une belle illustration du 'joining' cher au Son Rise Program. Quelques autres suggèrent sa propre lecture des feux verts, feux rouges, des moments où l'enfant est ouvert à une découverte (feu vert) ou renfermé sur lui-même dans une stéréotypie rassurante (feu rouge). Il va l'introduire tout en lui donnant toutes les clés pour monter à cheval, le faisant de façon si rassurante que l'enfant établit cette relation lui-même au cheval.

Jusqu'au partage de sa relation unique aux orques

Embarquant l'enfant et sa mère, dans l'aventure de cette rencontre, l'enfant va faire la démonstration de ce que la mère avait ressenti à la vision de la vidéo. Il y a quelque chose de magique qui lit cet enfant à ces animaux. Roberto Bubas ne pourra qu'en faire le constat à son tour.

L'enfant prend peu à peu l'initiative de ces rencontres

Mis en confiance, il va se risquer lui-même au bord de la mer, il va essayer d'utiliser les clés même du contact de Roberto Bubas avec les orques, la main frappant la surface de l'eau ou ce petit air d'harmonica.

 

Le phare aux orques 129574 250 400
Ajouter un commentaire