Ma vie d'autiste Temple Grandin, Odile Jacob , 1994

Un livre à lire et une excellente introduction

Temple

Bonjour à tous,

Dimanche 23 février 2014 et 11 décembre 2014

On ne présente plus Temple Grandin. Voici une femme autiste qui a force de détermination et de courage a réussi à devenir le témoin privilégié de ce que ressent une personne autiste. Elle a cette lucidité et cette volonté de nous partager les quelques traits caractéristiques qui rendent si problématiques l'intégration d'une personne autiste dans la société.

Elle est devenue une référence dans son domaine, un domaine scientifique où elle excèle. Cela grâce à sa grande empathie à l'égard des animaux, pas seulement des bovins. A cause de sa réussite au sens commun, ayant poursuivi de bonnes études et étant reconnu comme une experte, notamment dans la défintion de lieux d'abattage qui respectent davantage les animaux.

Elle nous instruit sur le ressenti douloureux des personnes autistes. Douloureux, car il émerge avec une prise de conscience que ce ressenti est très différent de celui d'une personne neurotypique non seulement dans les interactions sociales mais aussi dans les perceptions des 5 sens.

Je reviendrai sur ce que l'on peut retenir de ce livre "Ma vie d'autiste". Je l'ai approché après la présentation qu'en a fait Oliver Sacks dans son livre "Un anthropologue sur Mars" dans les pages 359 à 414 . M. Sacks a souligné chez Mme Temple la représentation particulière par des images mentales séquentielles indissociables et comme mécaniques qui rendent si difficile l'accès aux symboles pour une personne autiste.Et pourtant ce qu'il relate de leur conversation avant de la quitter, l'énorme désir de donner du sens à sa vie de Mme Temple Grandin et un sens qui se prolonge au delà de sa vie, est impressionnant et suscite un énorme respect. 

J'en ai moi-même le sentiment à travers la découverte de tout le combat mené tout au long de sa vie. Un énorme respect face à cette femme autiste unique et exemplaire.

Les lecteurs de la traduction française ont de la chance. La traduction disponible en poche (1994) est introduite par Gilbert Lelord dans un article d'une qualité remarquable, retraçant le parcours de découverte progressive de l'autisme qui a passé par tant d'hypothèses validées ou contredites quant à l'origine ou quant à la recherche du traitement le plus adapté. 

J'ai relu en ce mois de décembre 2014, les pages concernant l'adolescence de Temple. En effet, je suis invité à essayer de soutenir un jeune autiste de 20 ans. Je retiens différents aspects. Beaucoup d'obsessions habitaient la jeune Temple mais aussi une espèce de parasitage de tout ce qu'elle vivait par certaines peurs. Notamment la crainte de faire une crise en public. Les nerfs étaient à vif et à cause de cela, elle cherchait un régulateur. Mais au lieu de voir ces formes d'obsessions comme négatives, elle a intuitivement cherché à déceller en quoi elles lui permettraient de se dépasser, de grandir, de trouver un peu plus d'assurance.

C'est dans un séjour dans le ranch d'une tante qu'elle découvre la machine à rétention animale comme une source d'apaisement par la stimulation qu'elle exerce simultanement sur plusieurs parties du corps. Autour d'elle, les psys et ses proches étaient plutôt réservés sur le bien qui pouvait venir d'une telle machine où la jeune prenait la place de l'animal. Pourtant, je recommande la lecture de son livre pour découvrir ce que ces stimulations ont opéré dans sa croissance.

La nécessité pour un jeune autiste d'être stimulé, ceux qui travaillent près de ces personnes peuvent réfléchir à ce qu'il faut chercher à développer pour répondre à cette impérieuse recommandation de Temple. Ces deux dernières semaines, j'ai eu l'occasion de me rendre compte de cela dans un atelier esthétique pour lequel je pensais n' avoir   aucune prédisposition. Le soin des pieds par un bain d'eau tiède et d'un produit savonneux, le massage des pieds ont été appréciés par les trois jeunes adultes avec un TED. Si la première semaine nous avons fini par un vernissage des ongles dans la couleur de son choix, ce qui a plus à deux des trois, cette semaine c'est un shampoing dans un bel équipement pro qui se résume aussi sans doute au plaisir du massage de la tête couverte  de mousse. Cette stimulation chacun l'a désiré et était motivé pour le vivre.

La semaine passée, mi novembre, avec des parents appliquant le programme Son Rise depuis 1 ans, 2, 5, ou 10 ans j'ai pu vérifier de l'impact de la réussite de ce programme en fonction du temps de stimulation au 1 pour 1 qui consiste très souvent à des stimulations de la motricité fine ou grande, dans des construcions d'objectifs partant toujours de la motivation de l'enfant. 

Bonne fin d'hiver à tous

Christophe

 Si vous comprenez l'anglais voici un lien avec un documentaire de la BBC d'une série scientifique appelée Horizon sur Temple Grandin qui complète un peu ce qu'elle relate dans son livre.

le lien avec le site de Temple Grandin

 

 

 

 

 

 

une vidéo de son intervention à TED

Voici la transcription en Français prise sur le site de TED (cliquez sur la partie orange du texte)

L'accès à la vidéo se fait par un clic dans la dernière colonne associée texte au dessus

ou bien tout simplemement en cliquant sur Intervention de Temple Grandin pour TED

L'apport des personnes autistes ayant développé une connaissance précise dans un domaine donné à travers l'histoire serait considérable selon Temple Grandin. Leur façon de penser différente, le monde en a besoin affirme-t-elle. Des esprits développés à la façon d'un autisme dans l'histoire, sont à l'origine de grands pas dans les découvertes de l'humanité. Une liste de savants célèbres aurait toutes les chances d'être diagnostiqués comme autiste aujourd'hui. Cette façon de penser dans les détails a été très bien mise en valeur dans la vidéo de BBC2 Horizon présentée par Uta Frith. On y voit les personnes autistes trouver à une vitesse déconcertante contrairement à une personne test landa, le personnage recherchée dans une scène chaotique de  centaines de personnages dans tous les sens, sous l'eau sur l'eau, etc.

L'hypersensibilité est présentée en rappelant sa grande diversité selon les sujets, hypersensibilité aux couleurs, aux sons, aux odeurs. Elle fait un parallèle avec ce qu'elle a découvert de celle des animaux à laquelle elle a consacré sa vie professionnelle. Son observation précise, cette attention scientifique à ce qu'exprime l'animal, elle en a fait un atout pour pénétrer dans leur monde à part. Une gymnasitique qu'elle connaît bien pour devoir toujours s'adapter à un monde où elle-même se sent à part de la plupart des hommes et des femmes.

A la seconde 12.13 de la vidéo, Temple Grandin rend hommage à un professeur et avec lui à sa famille, à tous ceux qui lui ont fait confiance pour progresser, pour avancer, pour donner des responsabilités, pour apprendre des façons de se conduire, etc... Lui donner à 13 ans l'occasion de travailler déjà ! Nous sommes nombreux à avoir beaucoup plus attendu pour commencer une exérience de travail. mais nous pouvons tous dire sans doute quel stimulationa été cette première expérience et quelle construction a suivi pour notre propre désir de travailler , d'étudier pour travailler etc... Il y a presque toutjours une confiance préalable à toute croissance.

De même pour les parents ou les professionels accompagnant des personnes autistes, ou d'autres TED, quel espoir de croissance se lit dans nos yeux ? Cette confiance dans un être plus et un apprendre plus, un épanouissment plus grand piur la perosnne autiste comme pour l'accompgnant c'est une des clés du programme Son Rise.

 

 

 

 

TEDxDU Temple Grandin -- Different kinds of minds

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau