Une visite au pays des trains miniatures

Le Musée Rambolitrain à Rambouillet (78)

Bonjour à tous,                                                 lundi 10 février 2014

Ce dimanche, nous sommes allés visiter un musée original. Nous avons été poussés par une circonstance: Olivier L., notre passionné de trains du foyer restait au foyer ce week-end. Celui qui a éveillé cette passion aussi chez Patrice S., chez Sébastien T. et plusieurs autres.

Tout d'abord, nous avons reçu un bon accueil à notre projet de visite avec un retour rapide de nos demandes par mail, merci Fanny.

Alors ce dimanche 9 février, Olivier L. biensûr, Patrice S., Jean-Marc P., Christophe J., Alexandre S. L. et Sébastien D.P. étaient motivés pour venir visiter ce musée des trains. Sébastien D.P. s'est vu confié une mission avec son appareil photo, doté d'une pile toute neuve et une pellicule argentique: la mission de prendre des photos de cette visite. Le fameux Rambolitrain est facile à trouver comme il est situé à proximité de l'église de Rambouillet. Une église qui avec son clocher imposant nous invite de très loin dans la bonne direction.

Issu d'une famille de passionnés,  le Rambolitrain a su collecter des pièces rares de l'histoire, que ce soit de la genèse de la vapeur comme de toutes les étapes et tous les styles de la miniaturisation des trains. Il fête ses trente ans cette année 2014 alors beaucoup d'évènements sont prévus tout au long de cette année anniversaire.

Programme du 30ième anniversaire du musée

M. Baldit, son directeur, s'est dévoué pour nous accompagner tout au long de la visite, attentif au dialogue avec Olivier, à répondre aux questions de Patrice S., à nous introduire dans tous les secrets et les trésors que contiennent ce musée. Il a du accompagner seul le début de la visite alors que j'étais occupé à effacer les odeurs associées à un petit accident chez un des participants. La présence de toilettes bien tenues à l'étage du musée, youpee un distributeur de savon Clin d'œil,  n'est pas qu'un petit détail dans l'accompagnement d'une équipe de personnes avec un handicap mental. 

Une pièce au premier est dédiée aux records du monde de vitesse des trains. Elle présente l'ensemble des locomotives qui ont eu ce privilège d'être sacrée les plus rapides de leur époque de l'âge de la vapeur jusqu'au TGV. Occasion de bien remercier M. Baldit et nous montons au dernier étage. Ce deuxième étage sous le toit est totalement envahi par un immense réseau de voies et de reliefs. Regardez là, il y a une ville avec ses immeubles, ses voitures et ses piétons. Cette ville  abrite une grande gare avec 8 ou 10 voies, c'est magnifique. Tout autour suivant ou s'écartant un peu des murs extérieurs de la maison, il y a des portions de voies qui courent, des longueurs de voies ferrées dans des paysages variés. j'ai remarqué quelques plans de vignes sur un flanc de colline. Là, Etienne qui travaille ici depuis 20 ans, lui-même travailleur handicapé, vous accueille comme le maître à bord de cette immense circuit. Très attentif à chaque membre de l'équipe et à qui il pouvait faire démarrer un train, quelle joie pour Olivier et Patrice, ou faire rouler une locomotive avec Sébastien, Christophe, Jean Marc ou Alexandre. Puis, Etienne nous a présenté son petit atelier de restauration des maquettes et des pièces et de dépoussiérage des wagons et des locomotives.

Lien avec le Site du musée

Au total, pour un tarif réduit de 2.50€ par personne, l'équipe du foyer a été enchantée de cette visite et particulièrement touchée par l'accueil qui lui a été réservé. Elle aura matière à discuter avec Olivier de tout ce qu'elle a vu. Il y a des pîèces de collection magnifiques. Des locomotives de toutes les époques depuis les premiers essais, dont certaines sont très rares et très anciennes. Vous trouverez même, reproduite pour encadrer une vitrine d'exposition, l'enseigne de tel ou tel magasin mythique de maquettes à Paris.

Une belle sortie pour un public valide et curieux, comme nous le sommes. Un grand merci à Fanny et à M. Baldit. En attendant les photos de Sébastien qui donneront un peu de couleur à cet article mais il faudra que vous soyez un peu patient.

On peut découvrir les réseaux de fils électriques qui accompgnent le montage de cette maquette géante sur ce site du Ptitrain:

Musée Rambolitrain par l'équipe du Ptitrain

Ajouter un commentaire