Un projet eau: un bien à respecter, à sauvegarder

A la découverte de l'eau, ses secrets, ses force, ses fragilités

Dans les travaux de validation de ma licence des Sciences de l'Education, j'ai chosi un EC sur Ecologie et Education confié à Eric Beaudout à l'Université Paris 8

Pour cet EC, je devais présenter un projet pédagogique. J'ai choisi, plutôt que d'inventer quelque chose qui resterait dans les cartons, de trouver une proposition concrète partie d'un simple constat. Il y a une énorme consommation d'eau dans les foyers. En 1983, à Hambourg dans la famille qui m'accueillait dans le cadre d'un échange scolaire au collège, j'avais été impressionné par les autocollants partout dans la maison incitant à économiser l'eau. Or au foyer où je travaille, les robinets coulent à flot, que ce soit pour se nettoyer les mains ou se laver. Alors si par une découverte positive de la valeur inestimable de l'eau, nous arrivions ensemble à infléchir les comportements de consommation en eau et même à devenir un exemple pour tous ceux qui se disent plus raisonnables que nous. Voilà le défi du projet eau.

Ainsi est né le projet eau. Il a conduit à des ateliers différents et tous enrichissants.Des ateliers à suivre les tuyaux au foyer. Des ateliers passés près d'un lavabo ou du principal lieu de lavage des mains près de la salle à manger. Il a commencé en formant vite, à la suggestion de Géraldine, notre chef de service, une petite équipe d'enquêteurs: Gérard A., Christophe J., Alexandre S.L. et François B. étaient les quatre premiers enquêteurs à dire leur intérêt pour cette aventure. Il a amené à un lien renouvelé avec la municipalité du Plessis Robinson grâce à l'intérêt qu'il a suscité auprès de M. Arnaud Deckmyn chargé du Développement durable pour le Plessis. Grâce à Arnaud, nous avons rencontré les élus et différents conseillers municipaux, notamment ceux chargés du handicap. Ils sont venus en juin 2013 rencontrer les résidents du foyer, les adultes accueillis au CITL et les travailleurs de l'ESAT. Ensuite avec un bon nombre d'entre eux, nous avons visité la rivière de la Cité jardin du Plessis. Sandra P., Damien T. et Sébastien D.P. se sont joints à l'équipe des mousquetaires et ils ont eux aussi découvert, grâce à Hervé Caranobe de la Sempro tous les secrets de cette rivière. Elle est totalement artificielle mais par sa conception écologique, en récoltant les eaux de pluie de la Cité Jardin, elle a développé un écosystème étonnant. Il a même dépassé les prévisions!

Par un clic découvrez le projet eau 

Nous avons promis à Arnaud Deckmyn de préparer un visuel de ce que nous avons découvert. Nous espérons le réaliser dans les semaines qui viennent.

Dans la colonne voisine, vous trouverez l'article paru dans le Journal de la ville.

La journaliste de la ville, Lucie Birac, était avec nous pour cette belle visite de la rivière ainsi que la photographe officielle  de la ville, Marion Chalopin. C'est à elles deux, donc, que l'ont doit la qualité de l'article ci-joint.

En descendant encore plus bas dans cette page vous trouverez, le lien avec un Power Point fait au foyer sur l'eau et le projet de voyage découverte sur l'eau à St Malo avec un lien sur le projet actualisé 24.02.2014 et le budget prévisionnel aussi actualisé.

Photo

Jusqu'où iront-ils ?

L'eau c'est la vie

 Dans le cadre de ce projet eau, nous avons préparé un diaporama: L'eau, c'est la vie !

Il présente beaucoup d'aspects de l'eau.

Il ouvre sur des petites vidéos notamment la vidéo de la Noréade pour son site du Siden Sian.

Cette vidéo, si elle est un peu enfantine, elle a l'avantage d'être très abordable.

Vous pouvez vous en faire une idée claire en consultant ce document par un simple clic

Consulter  le diaporama: l'eau c'est la vie

Demander par mail si vous désirez une copie de ce Power Point, une copie dans laquelle  fonctionnent bien tous les liens et aucune image  ne se renverse !

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau